Nos tutelles

Nos partenaires

Rechercher




Accueil du site > Séminaires, conférences et RS > Réunions Scientifiques

« Les téphras de l’aven du Devès de Reynaud (Ardèche) : caractérisation et datation d’un témoin des dernières manifestations volcaniques du Vivarais contemporaines de l’Homme fossile »

Lundi 25 mars 2019 à 16h30 (MH, salle Chevalier), par Simon Puaud (UMR7194)

par Daujeard Camille - publié le

« Les téphras de l’aven du Devès de Reynaud (Ardèche) : caractérisation et datation d’un témoin des dernières manifestations volcaniques du Vivarais contemporaines de l’Homme fossile » par Simon Puaud

La séquence sédimentaire de l’aven du Devès de Reynaud (Saint-Remèze, Ardèche) contient des spéléothèmes, des couches fossilifères et des dépôts volcaniques. Ces téphras sont les témoignages de l’activité volcanique du Haut-Vivarais (190 et 20 ka) (Nomade et al., 2016 ; Sasco et al., 2017) comme l’a montré l’étude de leur composition (Debard & Pastre, 2008). Ils ont été piégés dans le karst du Bas-Vivarais. Les restes de grande faune associés à ces dépôts appartiennent à la biozone MNQ 26 (Guérin, 1980) (Pléistocène supérieur < 117 ka). L’exceptionnelle conservation de ces dépôts, uniques en Bas-Vivarais, leur confère un intérêt majeur. En effet, l’association, dans un contexte sédimentaire stratifié non perturbé, de téphras, de restes paléontologiques et de spéléothèmes permet une contextualisation (stratigraphie, sédimentologie, paléoenvironnement) et le croisement des méthodes géochronologiques. La présence de plusieurs supports de datation (os, dents, calcite, minéraux volcaniques) permettrait d’utiliser plusieurs méthodes (40Ar/39Ar, U-Th, ESR, 14C) afin de contraindre l’âge des téphras, de leur dépôt et de comparer ces résultats.